A 18 ans, elle tue un homme à coups de pieds : 12 ans de prison

07H45

Kessy Dehbi a comparu cette semaine devant la cour d’assises de la Gironde pour le meurtre de Vincent Cazeaux, 30 ans, commis le 2 décembre 2016 à Bordeaux.
Ce soir là, le trentenaire s’était approché d’un groupe de jeunes qui l’auraient éconduit.
Sous l’emprise de l’alcool, Vincent Cazeaux s’était montré insistant. Craignant des débordements, Kessy Dehbi, l’une des membres du groupe, l’avait mis un peu plus loin à l’écart.
Le trentenaire s’était assis à côté de la jeune fille sur un banc du quai de tramway.
La jeune femme, âgée à l’époque de 18 ans, l’avait violemment poussé. La victime avait chuté au sol. Kessy en avait alors profité pour rouer le trentenaire de coups de pied au visage « comme un ballon de football ».
La jeune femme s’était littéralement acharné sur lui. Elle s’était arrêtée lorsqu’elle avait du sang sur ses chaussures. « je suis désolée mais il m’a cherchée » avait-t-elle déclaré à l’époque.
La victime avait succombé à ses blessures 6 jours plus tard à l’hôpital. Kessy Dehbi a été condamnée vendredi à 12 ans de réclusion criminelle. 18 ans avait été requis.