Aurélie Vaquier : Samire L., le principal suspect, est-il impliqué dans le meurtre de Magalie Part ?

11/05

Samire L., principal suspect dans la mort d’Aurélie Vaquier, est-il impliqué dans l’affaire Magalie Part, un meurtre non élucidé de 2001 ?
Le 26 mars 2001, Magalie Part, 19 ans, était sortie de chez elle pour aller chercher des cigarettes accompagnée de son chien. Elle ne rentrera jamais à la maison.
Le cadavre de Magalie Part a été retrouvé carbonisé le lendemain en bordure d’un chemin de campagne à Vulbens, en Haute-Savoie.
L’autopsie a révélé qu’elle avait été battue et brûlée. Une cigarette de marque marocaine, commercialisée qu’en Suisse, a été retrouvée sur place. Sur ce mégot se trouve l’ADN de Magalie.
Selon Philippe Folletet, un ancien commissaire de police, vice-président de l’ARPD (Assistance et Recherche de Personnes Disparues), il existe des similitudes entre ces deux affaires.
En mars 2001, Samire L. et Magalie Part étaient âgés tous les deux de 19 ans et vivaient tous les deux dans le Pays d’Ex.
«Il faisait les marchés et elle aussi, il y a de fortes chances qu’ils aient pu se connaître» détaille Philippe Folletet.
Autre élément relevé par l’ancien commissaire : le portrait-robot d’un individu diffusé à l’époque pouvant ressembler à Samire L.
Dernier point intriguant, le mégot retrouvé près du corps de Magalie Part. Il s’agit de cigarettes de marque marocaine vendues uniquement en Suisse. Or, Samire L. a des frères en Suisse, et l’homme y est connu pour des délits routiers et des vols.
Tous ces éléments ont été envoyés au Juge d’Instruction toujours en charge de l’enquête sur le meurtre de Magalie Part.