Caroline, 20 ans, torturée à mort devant son bébé et son mari ligoté

09H17

Les faits se sont déroulés mardi à Glyka Nera, une banlieue d’Athènes, en Grèce.
Vers 5H00 du matin, trois individus armés se sont introduit dans une maison occupée par une jeune femme de 20 ans, son mari âgé de 33 ans et leur fille de 11 mois.
Un quatrième homme montait la garde dehors.
Le trio a d’abord étranglé à mort le chien de la famille avec sa propre laisse. Puis ils sont montés à l’étage où le couple et son bébé dormaient dans une chambre.
Les cambrioleurs ont ligoté le mari au lit puis ils lui ont bâillonné les yeux et la bouche avec du scotch.
Les assaillants ont ensuite attaché Caroline avec un T-shirt et l’ont torturée pendant une heure pour lui faire avouer où se trouvaient les objets de valeur. En vain.
Ils ont alors pointé un pistolet sur le bébé qui pleurait. Caroline a hurlé au secours. C’est à ce moment-là que les cambrioleurs ont étranglé à mort la jeune maman.
Après s’être emparé de 25.000 euros de bijoux et 15.000 euros en liquide avant de prendre la fuite. Babis, le mari, a réussi à se libérer et à donner l’alerte.
La police est persuadé que les cambrioleurs avaient repéré la maison plusieurs jours auparavant. Le gouvernement grec a promis une récompense de 300’000 euros à quiconque aurait des informations utiles pour faire avancer l’enquête.