Covid-19 : le G7 va distribuer un milliard de vaccins aux pays pauvres

Les vaccins commenceront à être envoyés en août, avec 200 millions de doses livrées d’ici la fin de l’année.

Face à la pandémie de Covid-19, les pays riches du G7 vont venir en aide aux pays les plus démunis en leur distribuant un milliard de doses de vaccins contre ce virus. Cette annonce est intervenue jeudi soir, après que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appeléles pays européens à ne pas baisser la garde, soulignant que le niveau de vaccination étant encore trop bas pour éviter une nouvelle vague.

Réunis jusqu’à dimanche dans le sud-ouest de l’Angleterre, les dirigeants de grandes puissance doivent « annoncer qu’ils fourniront au moins un milliard de doses de vaccins contre le coronavirus en partageant des doses et en les finançant », a indiqué jeudi soir le gouvernement britannique, qui assure la présidence du G7.

Les Etats vont en fournir la moitié

Ils doivent également « présenter un plan pour étendre la production de vaccins afin d’atteindre cet objectif », a-t-il poursuivi. Dans ce cadre, Londres a précisé donner 100 millions de doses excédentaires provenant de différents laboratoires grâce à l’avancée de son programme de vaccination, qui a permis d’administrer près de 70 millions d’injections au Royaume-Uni.

À LIRE AUSSICoûts et bénéfices humains des confinements : le débat est lancé

Les Etats-Unis se sont engagés à fournir la moitié de ces vaccins, soit 500 millions de doses de Pfizer/BioNTech. « Notre devoir humanitaire est de sauver autant de vies que possible », a martelé le président américain Joe Biden, qui effectue sa première tournée à l’é […] Lire la suite