Covid-19 : le nombre d’investissements étrangers en France a chuté de 17% en 2020

Le nombre de décisions d’investissements étrangers en France a chuté de 17% en 2020 par rapport à 2019, sur fond de ralentissement mondial des investissements internationaux lié à la pandémie de Covid-19. D’après des données publiées vendredi par l’agence gouvernementale Business France, 1.215 décisions d’investissement ont été prises l’an dernier par des sociétés étrangères, qui ont permis de créer près de 30.000 emplois et d’en maintenir près de 5.000 autres.

>> EN DIRECT – Coronavirus : suivez l’évolution de la situation vendredi 26 février

Le total des emplois ainsi créés ou maintenus (43.567) est en baisse de 13% par rapport à 2019, mais supérieur de 14% à 2018, ce qui classe 2020 au deuxième rang des meilleures années « depuis dix ans », selon l’agence, qui est chargée de promouvoir ces investissements.

Progression des Pays-Bas

Les sites de production, au cœur de l’ambition de reconquête industrielle du gouvernement, représentent le quart des décisions d’investissement et sont à l’origine de 37% des emplois créés. « En dépit d’une crise économique inédite, la France a su rester attractive : c’est le fruit des réformes menées depuis trois ans, qui ont renforcé notre compétitivité », a déclaré à l’AFP le ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester.

Au niveau mondial, les investissements directs étrangers (IDE) ont chuté de moitié (49%) au cours du premier semestre 2020, selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Une bais…

Lire la suite sur Europe1