Déconfinement : à Deauville, « Si on annonce que les plages ouvrent, on va avoir un raz de marée humain », prévient le maire Philippe Augier

A Deauville, « si on annonce que les plages s’ouvrent, alors on va avoir un raz de marée humain », a affirmé mercredi 13 mai sur franceinfo Philippe Augier, maire centriste de Deauville et président de la communauté de communes Cœur Côte fleurie. Il craint « un brassage dangereux pour à nouveau alimenter une deuxième vague de contamination ».

« Une question de responsabilité »

Le maire de Deauville souligne que « les Français se sont conduits admirablement pendant le confinement« . Il leur reconnaît le droit d’avoir « besoin de respirer ». Mais il rappelle le rassemblement qu’il y a eu le long du canal Saint-Martin à Paris lundi après-midi. « Tout d’un coup, tout le monde se coagule. » Il souhaite ainsi rester « prudent » sur la Côte fleurie, c’est en fait « une question de responsabilité ».

Ce que je veux, c’est que nous réussissions la sortie du confinement et pour réussir, il faut y aller doucement.

Philippe Augier, maire centriste de Deauville

sur franceinfo

Philippe Augier souligne que les communes de la côte ont rouvert le bord de mer. « On peut se promener, on peut respirer la mer », dit-il. « On a décidé qu’on allait y aller progressivement, explique le maire. On peut se promener tranquillement. On a ouvert les Planches à sens unique, c’est à dire que cela permet de garder la distanciation sociale tout en pouvant profiter du bord. »

« Ne pas créer les conditions de la (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi