Des sports virtuels bientôt aux Jeux olympiques ?

Certains utilisateurs de Zwift restent mitigés.

On l’appelle e-sport ou encore sport virtuel. Des compétitions de jeux vidéo sur console ou ordinateur où des joueurs affrontent seuls ou en équipe d’autres joueurs. Si la plupart de ces sports électroniques se pratiquent une manette à la main, d’autres sont plus physiques. Prenez par exemple l’e-cyclisme, où le joueur pédale sur un vélo connecté à Internet en regardant son évolution en direct sur un écran.

De plus en plus en vogue, l’e-sport suscite désormais l’intérêt du Comité international olympique (CIO). Au point que l’institution organise le tout premier événement pour les sports virtuels physiques et non physiques, les Olympic Virtual Series (OVS). Organisées en prélude aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 dans le but de cibler de nouveaux publics olympiques, les OVS ont débuté le 13 mai et se poursuivront jusqu’au 23 juin. Lors des différents tournois, les athlètes s’affrontent dans cinq domaines depuis leur domicile ou leurs lieux d’entraînement.

À LIRE AUSSICoronavirus : Charles Leclerc et Greg Van Avermaet sacrés? virtuellement !

Un pas supplémentaire

Cet événement pourrait ouvrir d’autres portes. Le CIO envisage ainsi de faire un pas supplémentaire en autorisant certaines compétitions d’e-sport à devenir de vraies disciplines olympiques, récompensées au même titre que la natation ou l’escrime. Et ce dès les Jeux olympiques de 2028 à Los Angeles, a annoncé le directeur des sports du CIO, Kit McConnell. « Cela fait trois ans qu’on travaille avec la com […] Lire la suite