Doriane Ragon : le suspect avait proposé à la victime de s’entraîner à tirer

10H11

Marc Floris, l’auteur présumé du meurtre de Doriane Ragon, est toujours activement recherché par les gendarmes dans le secteur de Gréolières, dans les Alpes-Maritimes, où il a grandi.
Doriane Ragon, 32 ans, et Marc Floris, 33 ans, se connaissaient que depuis quelques semaines.
Contrairement à ce qui a été dit au départ, ils n’ont jamais eu de relations amoureuses. Ils étaient juste amis.
Sauf que le trentenaire voulait plus qu’une simple amitié.
Econduit à plusieurs reprises, Marc Floris s’est montré très insistant. Il menaçait de se suicider si elle ne répondait pas à ses avances et il dormait devant chez elle pour la surveiller.
« Il lui envoyait des messages toute la journée, des message longs. Il n’arrêtait pas. Il venait chez elle, il tapait à la porte. » explique Sammy, la meilleure amie de Doriane.
La victime a commencé à avoir peur de Marc Floris quand, au détour d’une promenade en forêt, l’homme a exhibé une arme à feu et lui a proposé de s’entraîner à tirer.
Pierre et Virginie, un jeune couple de la région, pensent néanmoins que l’homme sera difficile à débusquer car ce dernier connaît parfaitement le secteur car il y a vécu.
« C’est la montagne. C’est un fils de chasseur et tout jeune il a été initié à la chasse avec des gens du village… il y a des grottes, des tunnels, des vestiges de la guerre aussi. Donc si on connaît pas, même avec une brigade cynophile, étant chasseur, il a de quoi brouiller les pistes. » explique le couple.