Edouard Philippe décrit la vie des français après le 11 Mai

AFP

Edouard Philippe a décrit comment va être la vie des français après le 11 Mai, date de levée du confinement annoncée par Emmanuel Macron. Le déconfinement sera extrêmement progressif et va reposer sur des tests massifs et l’isolement des malades.

Le nombre de contaminations et de morts au coronavirus connaît une légère baisse avec au total 19.718 soit 395 décès supplémentaires en 24 heures. « Nous marquons des points » mais « nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe.

« Nous allons apprendre à vivre avec le virus », a ajouté le Premier ministre en soulignant que la France est loin d’être immunisée et qu’aucun traitement ou vaccin n’était attendu avant Juin 2021 au plus tôt.

Les Français ne retrouveront « pas avant longtemps » leur « vie d’avant »

La vie de tous les français sera bouleversée: « il ne sera par exemple pas possible de voyager loin à l’étranger très vite », a indiqué Edouard Philippe.

2 à 6 millions, c’est le nombre de français qui sont entrés en contact avec le coronavirus

« Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus, non pas que nous l’acceptions, non pas que nous ayons baisser les bras face à l’épidémie, mais au contraire, parce que nous constatons, que la population n’est pas immunisée. La circulation du virus a été suffisamment restreinte pour qu’un nombre trop limité de personnes ait été en contact avec le virus, et donc la population n’est pas immunisée. On considère que les modèles qui sont en train d’être travaillés évaluent entre 2 à 6 millions le nombre de nos concitoyens qui sont entrés en contact avec le virus, on est très loin de ce qu’on appelle parfois l’immunité de masse ou l’immunité populationnelle. » a expliqué Edouard Philippe.