En moins de 24 heures, 2 policiers se suicident par arme à feu

07H38

Les faits se sont déroulés lundi dans le centre-ville d’Amiens, dans la Somme.
Un policier, âgé de 62 ans, a mis fin à ses jours avec une arme de chasse lui appartenant à son domicile.
C’est sa compagne qui a fait la macabre découverte et qui a alerté les secours. Ces derniers, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès du sexagénaire.
Ce père de famille était en arrêt maladie depuis un mois et avait été hospitalisé. « Il a traversé un période personnelle très compliquée » a indiqué David Preud’homme, le directeur départemental de la sécurité.
C’était un homme de contact, qui avait su développer un réseau important auprès des différents acteurs des quartiers et dans le milieu du football. Philippe B. était notamment référent hooliganisme pour l’Amiens SC. Il était en première ligne lors de l’effondrement de la barrière du stade de la Licorne en 2017 lors d’un match Amiens-Lille.
Ce drame intervient le lendemain du suicide d’un autre policier à son domicile près de Strasbourg, dans le Bas-Rhin.
Cédric, affecté à la brigade spécialisée de terrain (BST) au commissariat de Strasbourg, marié à une policière et père de 2 enfants, s’est suicidé dimanche avec son arme de service.