Euthanasie : « Est-ce qu’il faut changer la loi ? Appliquons-la d’abord », demande François Bayrou

L’Assemblée nationale examine jeudi 8 avril la proposition de loi déposée par le député Olivier Falorni pour un droit à « une fin de vie libre et choisie ». « L’aide à la fin de vie lorsque les jours sont comptés, qu’on sait que c’est fini, c’est déjà dans la loi », a déclaré sur franceinfo François Bayrou, haut-commissaire au Plan, maire de Pau et président du MoDem.

« La question qui se pose c’est de savoir si la loi [Claeys-Leonetti] est appliquée, poursuit François Bayrou. Aider quelqu’un qu’on aime, refuser l’acharnement thérapeutique, c’est la philosophie de la loi et c’est ce qui doit être la liberté et le dialogue entre un médecin et le malade. Est-ce qu’il faut changer la loi ? Appliquons-là d’abord. Elle a été votée à l’unanimité par l’Assemblée nationale toute tendance confondue. »

« Ce que disent les auteurs de la loi, c’est qu’elle n’est pas appliquée comme elle devrait l’être, donc appliquons-la. »

François Bayrou

à franceinfo

L’euthanasie « est une question qui se pose, et c’est une question de philosophie personnelle dans laquelle chacun mesure combien elle est délicate et probablement essentielle », a expliqué François Bayrou. « Quand on voit des êtres qui vous sont chers passer par des horreurs pour quitter la vie, on se dit qu’il y aurait probablement des démarches plus humaines. C’est ma position personnelle, ce n’est pas une consigne à qui que ce soit. »

Le président du MoDem a « beaucoup admiré le travail fait par [Jean] Leonetti et [Alain] Claeys, les deux auteurs (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi