Inondations: Angela Merkel réitère son appel à « accélérer » la lutte contre le changement climatique

La chancelière allemande Angela Merkel lors d’un point presse avec le président américain Joe Biden à Washington le 15 juillet 2021 (photo d’illustration) – SAUL LOEB © 2019 AFP

La chancelière allemande Angela Merkel a réitéré ce jeudi son appel à « accélérer » la lutte contre le changement climatique, après les récentes inondations meurtrières qui ont fait 177 morts en Allemagne, selon un bilan revu à la hausse. « Par rapport à l’objectif d’une hausse inférieure à 2 degrés, ou aussi proche que possible de 1,5 degrés, les progrès sont insuffisants », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse à Berlin.

« Cela vaut non seulement pour l’Allemagne, mais aussi pour de nombreux pays. C’est pourquoi le rythme doit être accéléré », a précisé la chancelière. Angela Merkel avait déjà appelé dimanche à « être plus rapide dans la lutte contre le changement climatique », lors d’une visite au village martyr de Schuld, en Rhénanie-Palatinat.

177 morts en Allemagne

Cette ville a été particulièrement dévastée par les inondations qui ont ravagé l’ouest de l’Allemagne et une partie de l’Europe la semaine dernière. Le bilan des intempéries a d’ailleurs été revu à la hausse jeudi par les autorités locales de cette région violemment frappée par la montée soudaine des eaux, où le nombre de décès a été porté à 128. Au total, 177 personnes sont mortes dans le pays, et 209 dans toute l’Europe (avec 32 décès en Belgique).

« La société vit un changement profond », a affirmé Angela Merkel, qui menait, pour la dernière fois de son mandat, sa traditionnelle conférence de presse d’été.

La chancelière, au pouvoir depuis 2005, doit quitter son poste après les élections législatives du 26 septembre prochain, lors desquelles sera désigné son ou sa successeur.

Vers une baisse de 65% des gaz à effet de serre d’ici à 2040

À une question sur son bilan en matière climatique, Angela Merkel a rappelé le récent relèvement des objectifs de réduction des gaz à effets de serre pour l’Allemagne, décidé en mai par son gouvernement. Berlin veut désormais abaisser de 65% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990, contre 55% auparavant, puis de 88% d’ici à 2040, avec la volonté d’atteindre la neutralité carbone en 2045, cinq ans plus tôt que prévu. Le gouvernement allemand avait été contraint de rehausser ses objectifs après le rejet fin avril de son plan climat initial par la Cour constitutionnelle, qui le jugeait trop peu ambitieux.

Article original publié sur BFMTV.com