Isère : pourquoi le maire de Meylan peine à s’opposer à la construction d’une église intégriste

Le maire divers gauche de Meylan (Isère) cherche à s’opposer à la construction d’une église catholique intégriste sur le territoire de sa commune. Comme le maire d’Albertville il y a deux semaines, il fait face à l’impossibilité pour un maire de refuser la création d’un lieu de culte pour un motif autre qu’urbanistique.

Deux semaines après le coup de colère du maire d’Albertville contre l’installation d’une école privée hors contrat musulmane sur le territoire de sa commune, c’est au tour du maire divers gauche de Meylan (Isère) Philippe Cardin de s’opposer à la construction d’une église, catholique traditionaliste cette fois-ci. Avec près de 650 m² pour une petite ville de 17 000 habitants, cette nouvelle église serait le plus grand lieu de culte de la commune et vise à rassembler des fidèles venant de toute la région. Mais, alors que la municipalité refusait de lui accorder son permis de construire, le tribunal administratif de Grenoble a cassé cette décision, en se fondant uniquement sur des critères urbanistiques.Dans un communiqué publié en début de semaine, le maire de la commune Philippe Cardin admet que  » ce recours permettait principalement de gagner du temps « . Mais il dénonce malgré tout dans une interview donnée au Parisien un projet mené par  » des intégristes dangereux pour la République  » dont les fidèles  » exacerberont les violences, les tensions « . Philippe Cardin en appelle au ministre de l’Intérieur et aux parlementaires pour l’aider à obtenir gain…

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : « On va droit dans le mur »

20 départements sous « surveillance renforcée », pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

« Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine » : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

« Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai » : c’est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?