Kev Adams (Mask Singer) : cette petite allusion à son ex, Iris Mittenaere, très remarquée

Ce samedi 17 octobre a été marqué par le retour très attendu de la saison 2 de Mask Singer sur TF1. Pour cette nouvelle édition, la production a décidé de voir les choses en grand afin d’en mettre plein la vue aux téléspectateurs. Les costumes sont tous plus époustouflants les uns que les autres et ces candidats mystérieux devraient réserver quelques surprises. Si 4,8 millions de Français étaient réunis devant leurs écrans pour accueillir ce premier prime de la saison 2 de Mask Singer, l’émission phare de TF1 a tout de même connu une grosse baisse par rapport à sa première édition (qui comptabilisait lors de sa première soirée, 6,6 millions de téléspectateurs). Malgré tout, la bonne ambiance était de la partie pour cette soirée de lancement.

Les quatre membres du jury, Kev Adams, Anggun, Jarry et Alessandra Sublet ont tenté de démasquer les célébrités qui se cachaient sous leur costume. Quand est venu le tour de l’araignée, le comique de 29 ans n’a pas pu s’empêcher de remarquer un détail dans sa posture. Ses pieds étaient serrés et placés de côté, comme les Miss France. Cette petite précision, n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd et a immédiatement fait réagir Camille Combal. L’ancien protégé de Cyril Hanouna a rétorqué avec humour : « Là il sait de quoi il parle. On va se tourner vers le professionnel des Miss », faisant référence à sa relation avec Iris Mittenaere, ex Miss France et Miss Univers. Kev Adams s’attendait à une telle plaisanterie de la part de l’animateur de (…)

Lire la suite sur le site de GALA

Melania Trump privée d’un sublime diamant par son mari… pour une bague “moins bien”
Emmanuel Macron rétrogradé au rang de Premier ministre… Cette nouvelle bourde de Donald Trump
Ali Baddou : ce jour où il a découvert que son amoureuse était la fille de François Mitterrand
Camille Combal (Mask Singer) : favorisé par Cyril Hanouna dans TPMP ? “J’étais un peu à part”
Éric Dupond-Moretti mal à l’aise avec son physique : « Je n’irai pas pécho en boîte de nuit »