Les créateurs du « Black Lives Matter in Italian Fashion » ouvrent la semaine de la mode à Milan

Cinq stylistes du collectif Black Lives Matter in Italian Fashion ouvriront avec leurs collections la semaine de la mode féminine automne-hiver 2021-22 qui débute le 23 février à Milan, un événement virtuel en raison de la pandémie.

La Milan Fashion Week féminine se tient du 23 février au 1er mars avec 61 défilés presque 100% virtuels, qui seront organisés par de grands noms de la haute couture comme Fendi, Valentino, Prada, Giorgio Armani et Dolce & Gabbana.

« Pendant cinq ans on s’est heurté à un mur de silence »

L’Italie compte 450 stylistes noirs qui « se sentaient discriminés pour leur couleur de peau, beaucoup d’entre eux ont émigré, à Londres, Paris ou Pékin », a indiqué Michelle Ngonmo. En 2015, cette militante née au Cameroun avait fondé l’Afro Fashion Week, organisée une fois par an à Milan.

« C’est exceptionnel, c’est un signal très fort de la Chambre de la mode italienne. C’est nous qui allons donner la tendance », a déclaré Michelle Ngonmo, cofondatrice du collectif aux côtés des designers Stella Jean et Edward Buchanan. Pourtant, « c’était une dure bataille » avant de pouvoir « surmonter les réticences de la Chambre à nous faciliter l’accès à la Fashion Week. Désormais, la Chambre est prête à nous écouter », raconte-t-elle.

« Pendant cinq ans on s’est heurté à un mur de silence en frappant à la porte de la Chambre mais désormais nous en sommes partie intégrante, sans perdre notre identité », a-t-elle souligné. La Chambre de la mode italienne aide des designers noirs (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi