Longjumeau : un octogénaire retrouvé mort égorgé à son domicile

14H34

La macabre découverte a été faite mercredi soir à Longjumeau, dans l’Essonne.
Vers 19H30, une infirmière libérale rendait visite à son patient de 80 ans, comme tous les jours, mais a trouvé porte close.
Inquiète, elle a alerté les pompiers. Ces derniers ont pénétré dans l’appartement situé au 1er étage d’un petit immeuble de l’avenue du Général-de-Gaulle.
A l’intérieur, les secours ont découvert le corps sans vie de l’octogénaire qui gisait au sol.
L’homme a été égorgé. Il présentait une importante plaie à l’arme blanche au niveau du cou. L’arme du crime n’a pas été retrouvée, la porte d’entrée était verrouillée et la clef de l’appartement à disparu.
Qui pouvait en vouloir à ce retraité sans défense, inconnu des services de police ? L’auteur du crime est-il un proche ?
La piste d’une dette d’argent est étudiée par les enquêteurs. Mais aucune autre hypothèse n’est écartée. La police judiciaire de Versailles a été chargée de l’enquête.