Marion Maréchal : 3 proches menacés d’exclusion du parti de sa tante

Nouveau ménage au sein du Rassemblement national ? Après l’éviction en juillet dernier de Nicolas Bay, figure conservatrice de la commission nationale d’investiture du RN, la commission des conflits convoque ce 27 octobre trois conseillers régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes, accusés d’avoir enfreint la discipline interne. Ces élus, tous des proches de Marion Maréchal, risquent désormais diverses sanctions, dont l’exclusion. Pour l’entourage de la nièce de Marine Le Pen, ces procédures s’apparentent à « une nouvelle tentative de purge » (comme le décrit une source auprès de France Inter), alors que Marion Maréchal est toujours en conflit avec sa tante.

Sont visés par cette procédure Sophie Robert, membre du bureau national. L’élue a été convoquée pour des questions financières. Sont aussi concernés Agnès Marion, également conseillère à Lyon, et Antoine Mellies, fraîchement débarqué de son poste de responsable de la Fédération départementale du Rhône, après avoir négocié avec le Parti Chrétien-Démocrate lors des municipales. Désormais, on reproche à l’ancien collaborateur de Steeve Briois d’avoir investi dans le 6e arrondissement de Lyon un candidat désavoué par la commission d’investiture.

Pour certains, cette convocation organisée par la commission des conflits est inédite. « C’est bien la première fois que le parti sanctionne ce genre d’agissement », grince un élu auprès de France Inter. L’édile prenant notamment l’exemple de Sophie Montel, ancienne élue FN, qui avait en 2015 fait (…)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO – Jade Hallyday les cheveux roux : la raison de ce changement radical
PHOTO – Cristina Cordula si fière de son fils Enzo : ses fans sous le charme
Surprise ! Emily Ratajkowski annonce sa grossesse
«4 ans de plus avec George…» : Joe Biden oublie le prénom de Donald Trump
Jamie Foxx effondré : sa petite sœur est morte à 36 ans