Panne des numéros d’urgence : Orange épinglé par un rapport

« Orange a mis près d’une heure à prendre conscience que la panne touchait en particulier les services d’urgence », relève le rapport.

Les conclusions ne sont pas tendres envers l?opérateur. Orange a fait preuve d?une réactivité « insuffisante » lors du dysfonctionnement du système des numéros d?urgence en France début juin, pointe jeudi 22 juillet le rapport commandé par le gouvernement, qui avance diverses pistes pour prévenir de futures pannes analogues. « Il apparaît clairement à la lecture du rapport qu?il y a eu des insuffisances de la part de l?entreprise », a relevé Cédric O, le secrétaire d?État au Numérique, lors d?un briefing.

Le 2 juin, entre 16 h 45 et minuit, près de 12 000 appels n?avaient pas été acheminés, selon une enquête interne du groupe. Orange avait affirmé que cette crise, à laquelle six décès sont potentiellement liés, était due à un « bug » logiciel, une piste confirmée par le rapport piloté par l?Agence publique de la sécurité informatique française (Anssi). La panne avait provoqué de vives réactions politiques et renouvelé le débat sur le système des numéros d?urgence, dont certains acteurs veulent la fusion, alors que les autorités avaient dû mettre en place des numéros alternatifs à 10 chiffres pour joindre les secours.

Trois heures pour réagir

L?opérateur historique se fait tancer dans ce rapport pour avoir d?abord mal préparé son intervention technique à l?origine du bug puis réagi de façon trop lente. « Orange a mis près d?une heure à prendre conscience que la panne touchait en particulier les services d?urgence, deux heures pour en informer les autorités et […] Lire la suite