Pass sanitaire et contrôles : quand les cinémas font les gendarmes

Le pass sanitaire est désormais exigé dans la plupart des cinémas.

Ils ont rouvert le 19 mai dernier après neuf mois de fermeture, mais n?ont jamais fait depuis salle comble? Et cela risque de durer, tant les professionnels redoutent l?impact sur les ventes du pass sanitaire, obligatoire depuis mercredi dans les salles accueillant plus de 50 spectateurs. Ce mercredi après-midi, aucune foule ne se presse dans ce cinéma Pathé-Gaumont de la capitale. Deux jeunes femmes souriantes nous accueillent au comptoir. « Votre pass sanitaire, s?il vous plaît ? » Ni elles ni nous n?y sommes habitués, et pourtant, il va falloir faire avec.

Par chance, nous pouvions ? nos deux doses dans le bras ? présenter un pass. Mais, dans ce cinéma d?ordinaire plus fréquenté où seuls quelques clients viennent retirer leurs billets, beaucoup n?ont pas encore reçu les deux doses requises. À commencer par les deux jeunes femmes chargées de filtrer les entrées, qui n?ont pas encore entamé les démarches pour se faire vacciner. Face à nous, elles débattent sur le vaccin ? et hésitent à sauter le pas.

« Je me sens revivre »

« Ni la vaccination ni le pass sanitaire ne sont obligatoires, donc un test négatif suffit », remarque l?une. « Faire un test toutes les 48 heures ? Facile, il y a un chapiteau Covid-19 à l?angle de la rue ! » pouffe l?autre. La pratique du pass sanitaire ne semble pas les inquiéter. Elles ont 18 et 19 ans, ne sont employées que pour le mois de juillet et disent prendre du plaisir à endosser ce nouveau rôle. « Faire le gendarme », comme el […] Lire la suite