Pourquoi les Daft Punk ont explosé en plein vol

Clap de fin pour Daft Punk

C’est la fin, un deuil national : le duo français le plus connu au monde se sépare. Dans une vidéo publiée sur leur chaîne YouTube et sobrement titrée « Épilogue », deux hommes avancent ensemble dans le désert, en blouson estampillé « Daft Punk », casques d’or et d’argent vissés sut la tête. L’un ralentit cependant, tandis que l’autre continue d’avancer seul. Il finit par se retourner. Gros plan sur des robots inexpressifs, qui se toisent sans un mot. Pas de violons ni de musique triste. Le silence. Le bruit du vent. Comme dans un western. Ou une comédie romantique virant au drame. Les casques se penchent, résignés. Et puis ils se font exploser. Boum ! « Hold On, If Love Is The Answer You’r Home », extrait dune de leurs plus belles chansons, « Touch », issue de leur dernier album Random Access Memories, sorti en 2013, finit par raisonner sur le soleil couchant. Clap de fin.

1993-2021. Daft Punk. Quelle époustouflante épitaphe pour le groupe fondé en 1993 par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, deux amis du collège Carnot, à Paris 17e. « C’est pas possible ! C’est une manière d’annoncer leur nouvel album ! En fait ils vont revenir, mais à visages découverts. D’ailleurs, des rumeurs circulent depuis des mois sur Twitter sur leur prochain album, on a même vu un contrat fuiter, avec cette date, 26 mai? » Ça c’est ce qu’on se dit. Mais on est plongé en plein déni, la première des sept étapes du deuil. On passe vite à la colère en découvrant la conf […] Lire la suite