Protocole Raoult : les très chères factures des hôpitaux de Marseille

Printemps 2020. Une file d’attente interminable s’étend devant l’Institut Hospitalier Universitaire (IHU) du professeur Didier Raoult, à Marseille. Des milliers de patients attendent d’être testés et soignés à l’hydroxychloroquine… mais beaucoup n’imaginent alors sans doute pas le montant de la facture.

Nous avons recueilli le témoignage de deux patients, tous deux pris en charge à l’IHU en 2020, après avoir été testés positifs au Covid-19. Ils souhaitent rester anonymes, car le traitement du Professeur Raoult enflamme les réseaux sociaux.

1264 euros pour un malade… asymptomatique

L’un des patients se remémore son passage à l’IHU : « ce jour-là, il y a eu les prises de sang, l’électrocardiogramme, et la consultation. J’ai prévenu que je n’avais pas de mutuelle, on m’a dit ‘vous aurez peut-être un petit truc à payer…’ » Mais quand la facture arrive, mauvaise surprise : 1264 euros, dont 80% pour la sécu, et 252 euros qui lui sont directement réclamés. « Si j’avais su que ça coûtait aussi cher, je ne l’aurais pas fait, » conclut-il. « D’autant plus que j’étais asymptomatique ! »

Pour cet autre patient, qui est retourné trois fois à l’IHU pendant le suivi de son traitement à l’hydroxychloroquine, la douloureuse l’est trois fois plus : 3800 euros au total, dont 758 euros pour sa mutuelle. « Je pense qu’on est sur des montants faramineux, » s’étonne-t-il au regard de sa prise en charge : « 3800 euros pour trois consultations, deux électrocardiogrammes, trois tests PCR et une prise (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi