Quotidien : Patrick Pelloux répond aux critiques de Didier Raoult sur la gestion de l’épidémie à Paris

Les polémiques se suivent et s’enchaînent pour Didier Raoult. Critiqué par plusieurs de ses confrères pour son utilisation de l’hydroxychloroquine sur des patients contaminés par le Covid-19, l’infectiologue marseillais a provoqué un nouveau tollé. Ce mardi 19 mai, le professeur de microbiologie s’en est pris à la gestion de l’épidémie de coronavirus à Paris, dans une vidéo publiée sur Youtube et visionnée plus de 470 000 fois. « La mortalité de Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille : c’est-à-dire que lorsqu’une personne mourait à Marseille, il en mourait un peu plus de cinq à Paris, a-t-il déclaré. Il y a une grande différence dans la prise en charge, ce qui doit amener à se poser des questions très sérieuses sur la gestion de l’épidémie dans cette partie de la France. »

« Un mauvais match entre le PSG et l’OM »

Ce vendredi 22 mai, Patrick Pelloux a été invité à réagir aux propos controversés de son confrère dans Quotidien. Interrogé par Paul Larrouturou, le président de l’Association des médecins urgentistes de France est apparu abasourdi. « C’est insultant pour le personnel de santé, que ce soit les infirmières, les aide-soignants, les permanenciers du SAMU, les ambulanciers, les infectiologues… On a fait notre boulot, on a sauvé énormément de monde donc faire une espèce de sécession entre Marseille et Paris, moi, je ne joue pas du tout cette partie. C’est complètement ridicule », a-t-il d’abord réagi.

Selon Patrick Pelloux, cette comparaison entre la capitale

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Koh-Lanta 2020 : les internautes applaudissent l’incroyable coup de bluff de Claude
Euromillions – My Million : découvrez les résultats des tirages du vendredi 22 mai 2020
Koh-Lanta : le coup de bluff de Claude, les candidats face au miroir, deux éliminés, cinq finalistes… Le résumé de l’épisode du 22 mai 2020
Régis éliminé de Koh-Lanta, assume son côté stratège : « Je savais que ma manière de jouer me vaudrait quelques insultes »
Éliminé de Koh-Lanta, Eric revendique ouvertement avoir été « l’un des meilleurs sur le camp »