Sa compagne le trompe, il incendie sa maison en guise de représailles

L’individu a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal du Mans et est désormais interdit d’entrer en contact avec son ex.

Une vengeance qui va lui valoir une réclusion à domicile, sous bracelet électronique. Ce mercredi 7 avril, le tribunal judiciaire du Mans (Sarthe) a condamné un homme de 37 ans à une année de prison ferme suite à un incendie volontaire qui avait ravagé une habitation dans la commune voisine de Bouloire, samedi 3 avril.

Plus précisément, il s’agissait du domicile où résidait le prévenu, hébergé depuis quelques temps par sa compagne, propriétaire du logement et absente au moment des faits. Partie tout le week-end en Normandie, la jeune femme a visiblement été victime de la jalousie de son compagnon.

En l’absence de sa compagne, il étudie ses factures de téléphone

France Bleu rapporte en effet que le trentenaire, persuadé que sa compagne le trompait, a profité de son absence pour étudier minutieusement ses factures de téléphone. Intrigué par un numéro revenant souvent, il a ensuite effectué des recherches sur les réseaux sociaux, qui lui ont permis de trouver la trace d’un homme résidant dans « un mobil-home en Normandie ».

Désormais convaincu de l’infidélité de sa compagne, il a alors, selon ses propres termes, été pris d’un « coup de colère », qui s’est vite mué en coup de folie. Après avoir rassemblé ses affaires et mis en sécurité les animaux domestiques du couple, l’individu a ainsi entrepris d’incendier la maison.

Elle voulait le quitter, mais « n’osait pas, par peur de représailles »

Selon France Bleu, il aurait déversé « plusieurs litres d’essence » dans le logement avant d’y mettre le feu. Le trentenaire aurait ensuite prévenu des proches de la jeune femme, mais pas les pompiers, avant de fuir vers Angers. Dès ce lundi 5 avril, cependant, il s’est rendu de lui-même à la police et est passé aux aveux.

Les premiers éléments de l’enquête semblent toutefois aggraver son cas, car France Bleu précise que « l’homme avait déjà menacé sa compagne de la brûler avec la maison si elle le quittait ou le trompait ». Toujours selon le média local, la jeune femme aurait par ailleurs affirmé « qu’elle souhaitait quitter le Sarthois depuis plusieurs mois, mais qu’elle n’osait pas, par peur de représailles ».

Cette vidéo peut également vous intéresser :