Sénégal : cette vaccination contre le Covid-19 qui ne va pas de soi

Les Sénégalais ne se bousculent pas dans les centres de vaccination.

Lancée depuis le 23 février dernier dans tout le Sénégal, la campagne de vaccination contre le Covid-19 est loin d’entraîner l’adhésion de toute la population. De nombreux Sénégalais restent sceptiques vis-à-vis du vaccin, notamment de l’AstraZeneca, par crainte de ses possibles effets secondaires. Malgré la possibilité offerte à tous de se faire vacciner gratuitement, seules 360 000 personnes environ ont été vaccinées dans le pays pour une population globale de 17 millions d’habitants.

Rapidement, la cible des vaccinations a été élargie

Dans un premier temps réservées au personnel de santé et aux personnes âgées présentant des comorbidités, soit 3 % de la population, les séances de vaccination contre le Covid-19 ont rapidement été proposées à toute la population. « Les cibles prioritaires ne se présentant pas toujours, nous avons élargi et permis à toute la population de se faire vacciner gratuitement et sans rendez-vous au sein des structures de santé », explique le Dr Ousseynou Badiane, coordonnateur du programme élargi de vaccination. Une plateforme d’inscription en ligne a ainsi été mise en place pour fixer des rendez-vous aux personnes désirant se faire vacciner. Le pays s’était d’abord doté du vaccin chinois Sinopharm avec l’acquisition de 200 000 doses. À celles-ci, dont 20 000 doses ont été distribuées à la Guinée-Bissau et à la Gambie, se sont ensuite ajoutées les 300 000 doses du vaccin anglo-suédois AstraZeneca, via l’initiative internationale Co […] Lire la suite