Une femme étouffée par une madeleine dans un Ehpad… un assassinat ?

Alain J. est suspecté de l’avoir assassinée pour revendre sa maison acquise en viager. Il a été placé en détention.

Un homme est accusé d’avoir tué Yvonne B., une femme de 92 ans, dans un Ehpad de Tours, en Indre-et-Loire, en 2019, en lui faisant manger une madeleine, rapporte Le Parisien. Il est suspecté de l’avoir assassinée pour revendre sa maison acquise en viager. L’homme a été placé en détention.

L’homme, d’une soixantaine d’années, serait ainsi venu rendre visite à Yvonne, le 13 mai 2019, en fin d’après-midi. La retraitée est une femme très menue, qui souffre de « troubles cognitifs sévères » et a du mal à s’alimenter.

Le visiteur laisse une étrange impression aux employés

La nonagénaire réside dans une chambre située au quatrième étage, réservée aux patients atteints d’Alzheimer, de la maison de retraite Les Amarantes, dans le centre de Tours. La chambre étant fermée, le visiteur demande à une employée de lui ouvrir la porte.

Le visiteur laisse toutefois une impression étrange à l’employée de ménage, qui évoque sa venue à d’autres collègues. Étonnée de cette visite, une aide-soignante se rend dans la chambre d’Yvonne et constate que la pièce est fermée à clé. L’homme n’ouvre la porte que cinq minutes plus tard.

Le sexagénaire part finalement vers 19 h 05 de la maison de retraite. Après son départ, l’aide-soignante retourne dans la chambre d’Yvonne et constate que la retraitée a le teint grisâtre et la bouche ouverte. La résidente est décédée.

L’homme est placé en garde à vue

Des miettes de gâteau sont ainsi retrouvées sur Yvonne et des morceaux sont retirés de sa b […] Lire la suite